Mettons la France à l’arrêt dès le 7 Mars 2023 pour imposer le retrait de la réforme des retraites


La France à l’arrêt dans…
Mettons la France à l’arrêt … Chacune, chacun peut contribuer à mettre la France à l’arrêt les 7 et 8 mars prochain pour imposer le retrait de la réforme des retraites : se mettre en grève dans l’entreprise, baisser le rideau de son magasin, mobiliser au sein de son lycée ou de son université, organiser une grève féministe…
Après plusieurs journées d’un mouvement social historique, l’heure est à durcir le mouvement pour se faire entendre. Le monde du travail n’a pas d’effort supplémentaire à faire. C’est au capital de payer !
On peut gagner

MANIFESTATIONS 7 MARS – Grenoble 10H de Gare-Alsace-Lorraine, Jean Jaurès jusqu’à l’anneau de vitesse

Le 7 mars à l’appel de l’intersyndicale, amplifions le mouvement pour contraindre Macron à retirer sa réforme. Les syndicats sont unis, la gauche l’est aussi, alors mobilisons-nous pour faire plier le gouvernement.
Et le 8 mars, à l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes, poursuivons la mobilisation. Les femmes ont des pensions 40% inférieures à celles des hommes.
Elles seront les premières victimes de la réforme Macron.
Ne les laissons pas faire.

FINANCER LA RETRAITE À 60 ANS, des pensions supérieures au smic, pour toutes et tous, c’est possible !
Nous proposons une bonne réforme des retraites avec des recettes nouvelles : création d’emplois, augmentation des salaires, égalité femmes-hommes, taxation des revenus financiers…
La création de 500 000 emplois indispensables dans les services publics (hôpital, école, transports, territoriale, etc.) rapporterait plus de 6 milliards d’euros.
La réduction du temps de travail hebdomadaire à 32 heures et la création d’emplois équivalente (1,7 million d’emplois) rapporterait 13,6 milliards d’euros ;
La mise à contribution des revenus financiers des entreprises, aujourd’hui exonérés de cotisations, rapporterait près de 40 milliards d’euros.
Une augmentation immédiate de tous les salaires augmenterait automatiquement les cotisations sociales pour financer les pensions :
 Dans le privé, 5 % de hausse des salaires rapportait 9 milliards d’euros ;
 Dans le public, l’augmentation de 5 % du point d’indice de la fonction publique représenterait 1,25 milliards d’euros de cotisations retraites en plus.
L’égalité salariale femmes-hommes, c’est 6 milliards d’euros de recettes supplémentaires ;

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/mettons-la-france-a-larret-des-le-7-mars-2023-pour-imposer-le-retrait-de-la-reforme-des-retraites/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 768 973 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.