Parti communiste français | Section Fontaine rive gauche du Drac - l'Humain d'abord

Prenons soin de nos ainés : CHICHE ! ?

A Fontaine, plus qu’ailleurs, les personnes âgées sont les premières victimes de la crise !

RÉCLAMONS DE VRAIES MESURES DE JUSTICE SOCIALE, PAS L’AUMÔNE !

En 2020, nous, communistes, dénoncions déjà, qu’en pleine crise sanitaire, économique et sociale, l’équipe municipale fasse le choix d’une limitation de l’âge de 65 à 70 ans pour bénéficier des colis de Noël et la suppression définitive du repas de Noël.
Depuis des décennies, les Fontainois pouvaient s’inscrire à un repas convivial, pour partager un bon moment à un âge où les liens sociaux et de solidarité sont d’autant plus essentiels. C’est fini ! Ainsi en a décidé Franck Longo sans débat.

Certes, la ville de Fontaine offre un petit colis pour Noël aux personnes âgées de plus de 70 ans, mais cela ne dure pas !
Au vu des besoins, la mairie est très loin du compte ! C’est logique : elle soutient les yeux fermés la politique libérale du gouvernement des banquiers.

NON À L’AUGMENTATION DES PRIX DES PRODUITS DE PREMIÈRES NÉCESSITÉS

L’augmentation des prix des produits de premières nécessités, la casse programmée du secteur de la santé, la baisse des retraites et l’insuffisance de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie touchent de plein fouet les retraités qui, à Fontaine, sont plus de 10 % à vivre sous le seuil de pauvreté.
Dans une ville populaire et ouvrière, les retraités sont encore plus touchés par la pauvreté et la maladie. Après une carrière dans des métiers difficiles et usants, ils sont confrontés aujourd’hui à de toutes petites retraites qui leur permettent à peine de vivre, se loger, se nourrir correctement, se vêtir, se soigner : autant de droits qui deviennent un véritable parcours du combattant !

UNE POLITIQUE EN DEHORS DE NOS VRAIES PRÉOCCUPATIONS

Les mesures annoncées par le gouvernement sont bien trop loin du droit à l’autonomie pris en charge par la branche maladie de la Sécurité sociale, considérant que la perte d’autonomie est indissociable d’une approche globale de la santé et répondant aux aléas de la vie de la naissance au décès.

NOS PROPOSITIONS POUR DES JOURS HEUREUX !

Pour nous, communistes, des solutions existent pour permettre aux personnes âgées de vivre dignement :
– L’augmentation des pensions avec un minimum vieillesse à 1200 euros net par mois.
– Un service public des personnes âgées, nouvelle branche de la sécurité sociale, qui garantisse un maintien à domicile des aînés dans de bonnes conditions sur tout le territoire et quelles que soient leurs ressources et qui offre un accueil décent et accessible dans des résidences de qualité du logement public.
– Une prise en charge à 100 % des soins par l’assurance maladie.
– La création de 100 000 emplois dans les EHPAD.
– La nationalisation de l’énergie pour mettre fin à l’augmentation de tarifs du gaz, de l’électricité et de l’essence, la nationalisation du logement pour garantir un logement de qualité adapté aux séniors sur tout le territoire.

Ces propositions impliquent de réorienter radicalement les richesses vers la satisfaction des besoins des femmes, des hommes, des jeunes et des plus âgés plutôt que de toujours gaver les plus riches et les marchés financiers.
Avec le Parti Communiste Français, portons l’exigence des « Jours heureux » !

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/prenons-soin-de-nos-aines-chiche/

Mémoire sélective ou défaillante ?

Communiqué de Presse du 1er décembre 2021

Au cours du conseil municipal du 15 novembre dernier, le Maire de Fontaine, Franck Longo a pris la parole pour donner ses « vérités » sur la situation de la MJC Nelson Mandela.

Il a évoqué n’avoir aucun lien et ne pas connaître l’association Viltaïs, qu’il a retenue suite à l’appel à projets lancé par la ville. Pourtant, Yannick Lucot, Directeur Général de Viltaïs, et Franck Longo étaient tous deux présents sur la liste de Laurent Wauquiez lors des élections régionales de 2015.
Mémoire sélective ? Mémoire défaillante ?

Le Maire a également promis qu’il ne laisserait tomber personne, en parlant des salariés de l’association MJC Nelson Mandela. Pourtant, contrairement à ses annonces, aucune embauche n’a été proposée. La réalité, ce sont les licenciements économiques collectifs de 8 personnes sur les 9 salariés que comptaient notre MJC historique.

Monsieur le Maire, Franck Longo, fait croire, par l’intermédiaire de ses communications, aussi bien dans le journal municipal, Fontaine Rive Gauche de Novembre, que lors du conseil municipal que la MJC ne fermera pas. Il joue sur les mots en expliquant que le bâtiment Nelson Mandela continuera à proposer des activités avec l’association Viltaïs.
C’est tromper les fontainois et fontainoises sur la réalité !

Franck Longo garde l’emballage mais se débarrasse de l’âme, des activités culturelles, de loisirs et des contenus d’éducation populaire proposés par l’association MJC Nelson Mandela.

Lors du conseil municipal, Laurent Thoviste précise que les besoins en accueil de loisirs sont déjà remplis sur la Ville de Fontaine. Cependant, nombre de fontainois se retrouvent sans solution pour leurs enfants et adolescents. Il avoue avoir choisi un
prestataire répondant entièrement à sa commande. A quel moment la municipalité a-t’elle fait le choix de consulter les habitants et habitantes de Fontaine dans cette décision ? Jamais !

A ce jour, la municipalité de Droite et LREM n’a toujours pas communiqué, malgré la demande de nos élus d’opposition, les grilles de choix des différents projets déposés, ainsi que le budget alloué à l’association Viltaïs. Transparence ?
Nous pouvons clairement nous questionner sur le budget consacré à l’éducation populaire dans notre ville.

Franck Longo et Laurent Thoviste ont décidé de passer outre une consultation des Fontainois et Fontainoises. Aucune autre parole n’étant possible puisque pour la première fois, un maire de Fontaine a fait le choix de fermer les portes du conseil municipal aux citoyens.
Franck Longo et Laurent Thoviste utilisent des méthodes clientélistes et anti-démocratiques, qui ont pour objectif de ne laisser plus aucune place aux habitants de Fontaine.

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/memoire-selective-ou-defaillante/

LOTO Dimanche 5 décembre 2021 14H, Salle Edmond Vigne FONTAINE

Organisé par la Section PCF  Fontaine rive gauche du Drac ce loto du dimanche 5 décembre 2021, se déroulera en conformité avec les obligations légales en vigueur.

L’entrée dans la salle Edmond Vigne, 23 rue des Alpes 38600 Fontaine est conditionnée à la présentation du « Pass Sanitaire » dès l’ouverture des portes à 13H.

Le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier, d’une preuve sanitaire, voir sur le site dédié les explications

Sur place, pour vous restaurer :

  • sandwichs (jambon, saucisson, brie)
  • crêpes salées (jambon de porc ou de poulet, emmental)
  • Crêpes sucrées (sucre ou confitures)

Buvette :loto2018

  • Eau minérale,  Perrier,
  • Bière, Cidre
  • Orangina, Ice Tea
  • Coca-Cola
  • Vin rouge, blanc
  • Café, thé, tisane

LOTS PRINCIPAUX mis en jeu :

  • Télévision écran plat HD LED 32″
  • Trottinette électrique 8 Pro Pneu increvable
  • Tablette tactile
  • Jambon Serrano bodega
  • Filets garnis
  • et de très nombreux autres lots de valeur
    Au total : 12 quines et 10 cartons pleins

PRIX DES CARTONS :

  • 1 carton = 3 €
  • 4 cartons = 10 €
  • 7 cartons = 16 €
  • 10 cartons = 20 €

Pour le prix des cartons, le lot de 10 est à 20€, si la même personne désire 1, 2, 3 4 ou 5 supplémentaires, chaque unité en plus est à 2€. C’est un principe d’équité, pour donner les mêmes chances à toutes les joueuses et joueurs !

Il est possible de concourir avec ses propres cartons, mais ces derniers seront tamponnés au moment du règlement.

SI VOUS VENEZ EN TRAM, prendre ligne A arrêt Charles Michels, remonter l’Avenue Ambroise Croizat , tourner à gauche rue Charles Michels et de nouveau à gauche rue des Alpes (environ 450m, 5 minutes de marche à pied).

Les sites suivants relaient ce loto :

  1.  Sassenage.net
  2.  elusPCFsassenage
  3.  Annuaire Lotos
  4. 123 Loto
  5. Agenda Loto. net
  6. Agenda-animation
  7. Festiv.net
  8. 1000 Annonces
  9. Fasilannonce
  10. Koi kan ou
  11. Flaner-bouger
  12. Marché
  13. Loto Passion
  14. Tout Y Passe
  15. Agenda des Sorties
  16. Ballad’Ain
  17. Locanto
  18. FullAnnonces
  19. Le Bon Coin
  20. Fest
  21. G Trouvé
  22. Kicherchekoi
  23. Le Dauphiné Libéré
  24. Paru-Vendu
  25. Ou Bouger
  26. Vivastreet
  27. Tout ce qui se passe près de chez moi
  28. Isère Planète Kiosque
  29. Les Particuliers
  30. Annonces.com
  31. Wannonce
  32. Initiatives Vercors

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/loto-dimanche-5-decembre-2021-14h-salle-edmond-vigne-fontaine/

L’Hommage des communistes à Jacques Maisonnat

Cet hommage à Jacques Maisonnat a été prononcé par Yves Contreras le 17 novembre 2021

Chers Geneviève, Valérie, Sylvie, Antoine, Dorian, nous vous embrassons.
Jacques n’est plus et tous, sommes bouleversés. A vous cinq, à Danièle, Mireille et Jean Louis recevez toute notre affection et nos condoléances fraternelles ainsi qu’à toutes vos familles et belles familles en notre nom et celui des communistes de la section de Fontaine.
Après une enfance heureuse à Romans sous l’œil attentif et aimant de ses parents Henriette et Louis. Il arrive à Grenoble et déjà il s’engage. Avec deux copains il crée un groupe de Vaillants et Vaillantes (ancêtre des Pionniers). Ils tiennent leur premier stand à la fête du TA, à côté de chez eux, à l’esplanade. Puis c’est l’arrivée à Fontaine, rue du Colonel Fabien, après ces premières expériences professionnelles où il est élu à plusieurs reprises Délégué du Personnel et du CE. Il devient adhérent de la Jeunesse Communiste fin des année 50 et milite au cercle de son quartier. C’est la participation au corso, aux bals en plein air, aux booms du château Borel et à la vente du Journal de la JC « l’avant-garde » pour la préparation de la manif contre la guerre d’Algérie à Grenoble.
Puis c’est le départ au service militaire au cours duquel il effectue 16 mois en Algérie, Jacques en reviendra avec une volonté farouche d’agir pour la paix et l’indépendance des peuples.
Dés son retour il s’engage dans l’activité militante du PCF, dans sa cellule et à la section de Fontaine. Il participe aux luttes contre les fermetures de classes, pour l’arrivée du TRAM et la construction de logements sociaux de qualité et accessibles. Comme Directeur et militant, il vécut douloureusement la disparition des logements ouvriers fontainois.
Il avait fait sienne la phrase de MONTESQUIEU que son père Louis affectionnait.
‘’Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être un génie, il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux’’
Jacques avait un sens aigu de l’anticipation et de l’innovation, à son initiative de nombreuses structures de jeunesse, d’éducation populaire se créeront ou évolueront pour répondre au mieux aux besoins des jeunes.
Il avait le souci constant d’écouter et de trouver avec ses interlocuteurs des solutions, des actions collectives pour avancer, il mettait en pratique cet adage que beaucoup oublient aujourd’hui.
‘’Mieux vaut avoir deux grandes oreilles, qu’une grande langue ‘’
Il n’aimait pas les raccourcis, et nous rappelait à l’ordre lorsque nous nous donnions rendez-vous à Cachin ou à Maisonnat, il disait non : Marcel Cachin et Louis Maisonnat, ou alors, dans nos réunions de cellules Angéla Davis il insistait pour que nous abordions les problèmes concrets et du quotidien.
Trésorier de l’association pour le développement de la démocratie locale il avait négocié l’acquisition de notre siège du parti Avenue Aristide Briand.
En 1992, il est le candidat du PCF sur le canton de Villard de Lans, puis en 2008, il est mon mandataire financier aux élections cantonales de Fontaine-Sassenage. Il n’hésitait pas à mettre la main à la pâte.
Une anecdote : en mars et juin 2020, nous avons constitué forts de notre complicité, une équipe de ‘’Papys Colleurs’’ pour les élections municipales dont les résultats l’avaient beaucoup affecté comme beaucoup D’entre nous.
C’était un homme véritable, bienveillant de grande humanité et lucidité.
Il avait la volonté de convaincre, patiemment, calmement.

Pour finir, nous lui dédions ce beau texte de Paul Eluard :
‘’ Nous voici aujourd’hui au bord du vide puisque nous cherchons partout le visage que nous avons perdu.
Il était notre avenir, nous avons perdu notre avenir.
Il était des nôtres et nous avons perdus cette part de nous-même.
Il nous questionnait et nous avons perdu sa question.
Nous sommes seuls, nos lèvres serrées sur nos pourquoi.
Nous sommes venus ici chercher quelque chose ou quelqu’un.
Chercher cet amour plus fort que la mort. »
Merci Jacques, merci.

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/lhommage-des-communistes-a-jacques-maisonnat/

MJC Nelson Mandela : meurtre avec préméditation !

Communiqué de Presse du 28 octobre 2021

MJC Nelson Mandela : meurtre avec préméditation !

Nous avons appris avec effroi, mercredi 27 octobre, la mort officielle de la MJC de Fontaine, tuée par décision du maire, Franck Longo.

Pour de nombreux Fontainois, c’est le centre de loisirs de leurs enfants ou de leur enfance, pour d’autres un lieu d’apprentissage des pratiques artistiques et culturelles avec son espace dédié aux 
répétitions musicales, ses ateliers d’arts plastiques, de danse ou de cirque pour ne citer que ces quelques exemples, d’une activité exceptionnellement riche.
C’est également l’organisateur du Carnaval, grand moment populaire et historique de notre ville.

Depuis plus de 60 ans, cette association a vu passer des générations de jeunes de tous les quartiers de Fontaine, de toutes les origines sociales et culturelles, avec un seul objectif : être un lieu d’éducation populaire, de rencontres, de partage et d’apprentissages.
Grâce à la MJC, ce sont des dizaines, voir des centaines de jeunes Fontainois qui ont fait de la culture leur métier !

Visiblement, la municipalité a préféré donner les clés à une « association » lointaine, créée de toutes pièces par des amis politiques du Maire, plutôt que de continuer, comme les municipalités précédentes, à faire confiance à une association indépendante, gérée par des Fontainois.e.s depuis plus de 60 ans.

Après la MJC, le maire va-t-il décider de trouver une autre association proposant du football pour remplacer l’ASF Football ? Pareil pour le rugby, la gymnastique, l’escrime, la fanfare, la danse, la natation, ou toute association Fontainoise ?
Nous n’en serions pas surpris vu les attaques scandaleuses que subit l’Office du Mouvement Sportif avec des baisses drastiques de budget.

De même, le Maire vient de décider de liquider le Comité des œuvres sociales qui exerçait pour le bénéfice des employé.e.s de la commune.

Fontaine, ville historique de sport, de culture, d’action sociale, subit de plein fouet une gestion libérale.
C’est pourquoi nous demandons à Franck Longo d’expliquer pourquoi il fait le choix de retirer aux Fontainoises et Fontainois une partie de leur histoire, mais surtout de leur avenir.

Les communistes et leurs élus expriment leur soutien aux bénévoles, aux salariés et à tous les usagers de la MJC Nelson Mandela, qui perdent tous ici, un morceau d’eux-mêmes et de leur histoire.

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/mjc-nelson-mandela-meurtre-avec-premeditation/

AIR LIQUIDE : COMMUNISTES, LE RETOUR

Invisible depuis trente trois ans, le Parti communiste a retrouvé une voix et un visage aux entrées du site de Sassenage d’Air Liquide où une distribution de tracts était organisée ce mardi 12 octobre.. A l’initiative de la cellule Sassenage-Vercors, un lien commence à se renouer.

« Enfin ! » Le mot a jailli de la bouche d’un prestataire d’Air Liquide, au volant de sa camionnette, qui vient de saisir le tract des communistes et s’apprête à franchir l’entrée Sud du site de Sassenage. Comme un cri du cœur dans la nuit noire, sous la lumière blafarde des lampadaires. De mémoire de militant, la dernière diffusion aux portes de l’usine remonte à 1988 lors de la campagne présidentielle du candidat André Lajoinie.

L’initiative de la toute nouvelle cellule Sassenage-Vercors de s’inscrire dans la semaine nationale d’action du PCF en faveur de l’emploi pour retisser un lien avec les salariés d’Air Liquide, a fait mouche. La configuration des lieux ne facilite pas les choses. Les salariés en voiture passent sans s’arrêter pour accéder aux parkings intérieurs.  Et la direction, méfiante, demande aux agents de sécurité d’intervenir côté Sud pour nous demander de nous éloigner. A la descente des cars, sous l’œil des gardiens, un salarié sur deux refuse le tract qui leur est tendu.

Il n’en va pas de même à l’entrée Nord où débouche la piste cyclable qui longe le Drac. Une multitude de petites lumières se suivent en file indienne et viennent à notre rencontre. Par dizaines, à partir de six heures du matin,  arrivent ici les salariés en bicyclette et en trottinette  électrique. Jeunes et moins jeunes marquent l’arrêt devant nous pour présenter leur badge et passer un par un le tourniquet qui conditionne l’entrée sur le site.

Certains cyclistes décrochent de leurs vélos des carioles signalées par des bandes fluorescentes. Il est tout juste 7 heures, les jeunes parents ont déposé en cours de route leurs enfants à la crèche ou chez la nounou avant de se rendre au travail.

« Bonjour, c’est le parti communiste. Voici nos propositions pour le développement de l’industrie en France. Ca vous concerne ! » Un peu de fatigue se lit sur les visages ensommeillés. Mais pas d’hostilité. La plupart des tracts sont pliés et mis dans les poches, ils seront lus plus tard. Quelques refus à l’énoncé du nom du parti, assortis d’un : « Non merci, c’est gentil !  » Aucun tract n’est jeté par terre. En matière d’agressivité de la part d’adversaires politiques, on a connu pire…

Un profil d’athlète, un regard vif et un grand sourire : le cycliste qui met pied à terre devant nous est un syndicaliste. « Il faut qu’on se revoit ! » Trente secondes, c’est le temps qu’a duré notre échange. Derrière lui, un autre cycliste lance : « Nous avons ici les compétences et les équipements pour relocaliser notre production. Excusez-moi mais il faut que je file ! » A Air Liquide, le débat sur les propositions du Parti vient de s’amorcer. Les premiers rayons du soleil pointent sur le Néron.

François Simon

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/air-liquide-communistes-le-retour/

Grande distribution : Stop au rançonnage des salariés, des producteurs, des consommateurs, la puissance publique doit reprendre la main !

Les militant∙e∙s de la fédération du PCF de l’Isère étaient présent·e·s devant l’hypermarché Géant Casino de Fontaine, à l’arrêt de tram La Poya, le mardi 21 septembre de 17h à 19h pour annoncer l’opération « fruits et légumes solidaires » 2021, qui se déroulera du vendredi 1er octobre au lundi 3 octobre.

Ces initiatives s’organisent sous trois objectifs :

  • un objectif solidaire, pour donner accès à des produits de qualité à moindre coût ;
  • un objectif de résistance, en soutien aux petits producteurs qui défendent une agriculture de proximité, saine et respectueuse de l’environnement ;
  • et un objectif politique, pour dénoncer les marges de la grande distribution qui étrangle producteurs et consommateurs.

C’est autour de ce troisième objectif que nous organisons une action ce mardi.
En effet, Géant Casino Fontaine fait figure de symbole de cette politique de marges financières à tout prix.

La grève d’avril dernier a alerté sur la situation, mais la politique du groupe n’a pas évoluée:
salaires en berne, recrutements précaires à la semaine, baisse des effectifs affectés au nettoyage et à la sécurité, épuisement des salariés entraînant un fort taux d’arrêts maladies… voilà la situation que nous ont exposé les salarié∙e∙s, qui se traduit par une véritable baisse de la qualité de service constatée par nombre de client∙e∙s.

Quant à l’ouverture du dimanche « sans caissières », elle vient frapper de plein fouet le petit
commerce local en lui imposant une concurrence déloyale – à ce sujet, il semble que les salarié∙e∙s attendent toujours le rendez-vous promis par M. le Maire, pourtant si prompte à affirmer en paroles son soutien au petit commerce local –.

Autre absurdité écologique : d’après nos informations, certaines commandes drive du Casino de St Martin d’Hères seraient préparées au Géant Fontaine, démultipliant les transports en camion alors que notre agglomération souffre de la pollution… Décidément, la logique du fric est incompatible tant avec l’humain qu’avec l’environnement !
Pourtant, le groupe Casino touche chaque année des millions d’euros de cadeaux fiscaux gouvernementaux, et en reverse encore davantage à ses actionnaires sous forme de dividendes.

Il est temps de mettre fin à ce rançonnage en règle : les communistes revendiquent la maîtrise publique de la filière. En transformant les milliards versés au titre de cadeaux fiscaux en parts du Capital des entreprises concernées, la puissance publique peut reprendre la main et mettre le secteur de la grande distribution au service de l’intérêt général, pour favoriser des chaînes d’approvisionnements locales et équitables du producteur jusqu’au consommateur, avec des salarié∙e∙s justement rémunérés.

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/grande-distribution-stop-au-ranconnage-des-salaries-des-producteurs-des-consommateurs-la-puissance-publique-doit-reprendre-la-main/