Fontaine : La MJC doit vivre !

Nous étions présents ce samedi 4 septembre de 10h à 17h devant le 2ème forum des sports et de la vie associative, au parc La Poya à Fontaine, afin d’apporter notre soutien à la MJC Nelson Mandela.

Nous demandons le respect de la MJC en tant qu’outil à la disposition des fontainois, fruit du travail de générations d’élus municipaux et de militants associatifs.
Nous vous invitons donc à signer l’appel à soutien au projet associatif porté par la MJC, car elle est l’outil de tous les fontainois !
Lien vers l’appel à soutien au projet de la MJC

Démocratie et transparence ?

Dès le 2ème tour des élections municipales, Franck Longo et son allié macroniste Laurent Thoviste promettaient la transparence et la démocratie participative. Coup sur coup, deux décisions prises pendant l’été en catimini vont à l’encontre de ces promesses électorales.

La première est la plus visible et peut priver les Fontainois d’un bien commun précieux : la MJC de Fontaine est menacée de fermeture et de reprise par un prestataire extérieur à notre commune. Avec la fin de la convention permettant à la MJC de développer son projet d’animation et de citoyenneté pour toutes et tous, la nouvelle municipalité donne un coup d’arrêt brutal à un symbole de l’indépendance associative dans notre ville. Depuis 60 ans, la MJC est la maison de tous les fontainois. DEMOCRATIE ?

Une autre décision, plus insidieuse, concerne l’Office du Mouvement Sportif. L’OMS travaille avec sa commission finance sur des propositions de subventions aux clubs. Ce travail de suivi et d’accompagnement des clubs sur leurs finances leur est supprimé par la ville. Il en est de même pour la répartition des créneaux horaires des installations. L’OMS est bien une instance de démocratie participative puisque 2 représentants des 47 clubs sportifs de Fontaine contribuent aux propositions et décisions. CLIENTELISME ?

Sans compter les instances de participation supprimées, aujourd’hui réduites à des vidéos facebook sur des sujets déjà décidés par les élus et dépossédant les habitants de la possibilité de débattre sur les politiques municipales. Franck Longo et Laurent Thoviste sapent les outils de démocratie et lancent des appels à projets pour distribuer l’argent public à des organismes qui ne sont pas implantés sur Fontaine et dont le Conseil d’Administration ne sera pas constitué de fontainoises et fontainois. TRANSPARENCE ?

Et ce n’est surement que le début !

Pourquoi la MJC doit vivre ?

Développer la culture, le sport et les animations, c’est permettre à tous les Fontainois, de l’enfance à l’âge adulte, en passant par l’adolescence, non seulement de pratiquer des activités de qualité, mais aussi de s’émanciper, de participer, d’être citoyen, de coopérer et de se rencontrer, sans différence de classes ou d’origines.

La nouvelle municipalité, en demandant à la MJC de répondre à un appel à projet, montre clairement l’objectif d’être prestataire de services et d’attribuer les locaux à d’autres associations. Elle affiche que le projet de la MJC doit disparaître.

Et avec la disparition de la MJC, c’est l’absence de possibilité donnée à nos enfants, demain nos jeunes, de s’élever, de rêver, de participer à la vie locale, de rencontrer les autres et de grandir bien charpentés et outillés dans sa vie d’adulte.

Tous les enfants sont égaux dans leurs différences (manuels, intellectuels, timides, effrontés, rêveurs ou sportifs), la MJC les accueille sans distinction. Elle permet la rencontre des générations, des milieux et des individualités.

C’est cela le coeur du projet de la MJC, c’est cela que la municipalité ne veut plus pour Fontaine, c’est cela qui nous fait dire que la MJC doit vivre !

Les communistes fontainois défendent l’éducation populaire

En complément de notre école publique, l’éducation populaire permet d’apprendre différemment. A travers le choix d’une activité culturelle, sportive ou artistique, nous entrons dans une logique dite de pédagogie active. Parce que c’est notre choix. Avec le temps, l’objectif est que chacun puisse proposer et construire ensemble un ou des projets collectifs.

L’éducation populaire, c’est être acteur

Etre acteur :
– Pour voter pour ses représentants dans un conseil d’administration,
– Pour leur demander des comptes,
– Pour se réunir en assemblée générale et choisir les orientations de l’association.
Etre acteur, c’est faire vivre la démocratie qui se caractérise par la prise en compte des idées défendues par les autres pour élaborer un projet en commun.

C’est le côté « maison » de la MJC qui lui permet de jouer son rôle

Une « maison » permet une appropriation collective de la structure. En organisant une remunicipalisation du bâtiment, la ville de Fontaine casse toute possibilité que la MJC (ou que toute autre association) remplisse son rôle d’éducation populaire.

Qu’est-ce que l’éducation populaire ?

C’est s’épanouir et s’émanciper en étant acteur de ses apprentissages.
C’est de développer ses capacités à vivre en groupe, à confronter ses idées et à se forger une opinion, à s’exprimer en public, à écouter.
Bref, à faire société.

Rappel des faits

Pendant près de 60 ans, les maires communistes de Fontaine ont donné les moyens aux habitants de la ville de gérer par eux-mêmes l’animation sociale et culturelle sur notre commune. La MJC, avec la gestion d’un bâtiment neuf et une subvention de fonctionnement, a la possibilité de mettre en oeuvre les choix votés par les adhérents de l’association.

A l’automne 2020, la nouvelle municipalité dénonce la convention qui liait la ville et la MJC, malgré son bon fonctionnement. Après quelques mois de semblant de discussion, la ville a sorti un appel à projet pour mettre en concurrence différentes associations d’éducation populaire.

Cet appel à projet est un non sens : par définition, il ne peut y avoir d’association d’éducation populaire fontainoise que si elle est composée de fontainois. Lancer un appel à projet, c’est vouloir, par la mise en concurrence des associations, mettre en place du clientélisme, volonté de la nouvelle municipalité.

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/la-mjc-doit-vivre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 594 200 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.