Sep 08

Politique antisociale : Manifestons mardi 12 septembre

Le Parti communiste avait dénoncé bien avant la présidentielle Emmanuel Macron comme l’homme de main du capital et des patrons.
Les mesures extrêmement dangereuses en projet ou prises en accéléré par son gouvernement le confirment.
• Elles bafouent la démocratie avec le recours aux ordonnances: empêchant tout débat à l’Assemblée nationale et au Sénat.
• Elles bafouent les droits sociaux avec la réforme du code du travail dont le contenu ravit le patronat, l’augmentation de la CSG ou la suppression des emplois aidés : dynamitant les droits des salariés, elles génèreront également encore plus de pauvreté et de chômage.
• Elles privilégient les intérêts du capital et des plus riches avec notamment la suppression de l’Impôt sur la fortune (ISF),

 

tandis que 8 millions de retraités verront leurs pensions diminuer sérieusement avec l’augmentation de la CSG.
Les enjeux sont ceux d’une soumission totale de notre société aux seuls intérêts du capitalisme.
Tous ensemble nous devons réagir avec vigueur et affirmer notre volonté de ne pas laisser détruire ce système social qui est l’honneur de notre pays.
Le Parti communiste français vous appelle à participer à un premier rassemblement organisé par la CGT, la FSU et Solidaires à Grenoble le mardi 12 septembre à 14h au Jardin de ville.
Code du travail : salariés à la merci des patrons
• Fusions et remise en cause des prérogatives des instances représentatives des salariés : CE, CHSCT, délégués du personnel.
• Primes (ancienneté, travail de nuit, 13e mois…) revues à la baisse selon la volonté de l’employeur.
• Possibilité de négociations sans représentants syndicaux (six millions de salariés de PME concernés).
• Limitation des indemnités en cas de licenciement abusif (20 mois de salaire pour 30 ans d’ancienneté).

Revenus en baisse pour 8 millions de retraités
L’augmentation de la CSG grèvera les pensions de 8 millions de retraités de plusieurs centaines d’euros par an, tandis que…

… les plus riches paieront moins d’impôts
Avec la disparition de l’ISF les placements financiers, les actions, les objets d’art, cesseront d’être imposés (seules les valeurs immobilières le seront). Des milliers de riches cesseront d’être imposés sur leur fortune (- 2 milliards d’euros pour les finances de l’État).
293 000 emplois aidés supprimés
Soit autant de futurs chômeurs et des communes, des associations privées de personnel

Baisse des APL (Aide personnalisée au logement)

Casse des services et entreprises publics
Remise en cause des nationalisations (EDF, SNCF…), étranglement financier des communes (suppression de 300 millions de dotations d’État),…

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/politique-antisociale-manifestons-mardi-12-septembre/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 384 274 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.