«

»

Oct 26

Muriel Chaffard, candidate suppléante dans la 3ème Circonscription de l’Isère

Le 21 septembre l’assemblée générale des communistes de la section Fontaine Rive gauche du Drac validait à l’unanimité les candidatures de Laurent Jadeau comme titulaire dans la 4e circonscription et de Muriel Chaffard comme suppléante de Patrice Voir dans la 3e circonscription. Je veux rappeler brièvement les raisons qui avaient conduit début juin le bureau de section unanime à proposer la candidature de Muriel.Forte d’une expérience de syndicaliste et de militante féministe, Muriel est depuis toujours une « compagne de route » du PCF dont la fidélité aux valeurs et la participation aux combats des communistes ne se sont jamais démenties. Adjointe à la solidarité et aux personnes âgées, cette femme à la modestie reconnue a toujours su se rendre disponible aux autres et notamment à ceux qui sont en difficulté. Ce qui explique qu’elle soit appréciée à Fontaine aussi bien par le monde associatif  que par les anciens tout comme elle l’était encore récemment dans son travail d’aide familiale.

Le texte qui suit résume les raisons de son engagement.

« Bien que n’étant pas membre du Parti communiste français, je me reconnais depuis toujours dans les valeurs qui fondent son existence : le combat permanent contre un système économique qui sacrifie l’homme à la quête du profit et au règne de l’argent, la volonté de mobiliser le plus grand nombre pour s’opposer aux inégalités et aux injustices sociales et promouvoir des alternatives en rupture avec le capitalisme.

C’est la raison pour laquelle j’ai accepté, lors de l’élection municipale de 1995, d’être candidate à Fontaine comme conseillère municipale sur la liste d’union dirigée par le Parti Communiste, puis en 2001 comme conseillère déléguée aux personnes âgées et en 2008 comme adjointe à la solidarité et aux personnes âgées. Ces années passées au service de la population fontainoise m’ont permis de découvrir les possibilités de gérer une ville en respectant les valeurs citées plus haut, mais aussi de prendre conscience des limites de l’action municipale : des enjeux essentiels sont définis par le gouvernement et l’assemblée nationale, et de plus en plus également par l’Union européenne. Ce qui implique pour chacun, et donc pour moi, un investissement politique d’un niveau plus important.

C’est, en plus de mon attachement profond aux valeurs de justice sociale, d’égalité, de solidarité et de paix, la raison pour laquelle j’ai répondu oui sans hésiter lorsque la direction de la section du PCF « Fontaine Rive gauche du Drac » m’a sollicitée pour être la candidate suppléante de Patrice Voir dans la 3e circonscription de l’Isère.

Parmi les enjeux de société majeurs qui me préoccupent, il y a en priorité, en opposition totale avec la précarisation galopante  qui gangrène notre société, la question de la sécurisation sociale de chacun sur tout le parcours de sa vie, de la petite enfance à la vieillesse. Cela concerne aussi bien le pouvoir d’achat, l’éducation, la formation, que la vie professionnelle, la santé ou les services publics.

Je pense notamment qu’il faudrait  :

•  En matière d’emploi

– Stopper la désindustrialisation de la France et les délocalisations ;

– Mettre un coup d’arrêt à la précarité et à la fragilisation des salariés notamment en limitant au maximum les renouvellements des CDD afin de privilégier les embauches définitives ;

• En matière de lutte contre la pauvreté

– Plafonner légalement les loyers dont le niveau actuel souvent excessif contraint des familles à faibles ressources à vivre de l’aide alimentaire sous toutes ses formes. Une limitation du coût des loyers permettrait plus largement de dégager du pouvoir d’achat pour les salariés  afin de relancer la consommation intérieure.

– Obliger l’Union européenne à rétablir les aides alimentaires qui doivent être supprimées en 2012 ;

• En matière de respect de la dignité des plus jeunes aux plus âgés :

– permettre aux enfants et aux jeunes issus de milieux particulièrement défavorisés d’accéder en permanence à l’éducation publique et à la formation professionnelle pour éviter leur marginalisation et favoriser leur insertion dans la société.

– Assurer aux personnes âgées de plus en plus nombreuses le droit de vieillir dans la dignité en votant notamment une loi qui assurerait les moyens répondant à leurs besoins en matière de santé et d’accompagnement en créant le 5eme risque, le risque dépendance.

Ce ne sont là que quelques aspects des réformes qu’il conviendrait d’entreprendre au plus vite, mais qui me tiennent plus particulièrement à cœur face aux dégâts humains auxquels je suis confrontée quotidiennement dans mon mandat d’élue locale.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/muriel-chaffard-candidate-suppleante-dans-la-3eme-circonscription-de-lisere/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 351 171 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.