JEUDI 5 DÉCEMBRE Manifestation à Grenoble 10 h place de la gare

Halte à la politique de régression sociale tous azimuts de Macron !

Salariés du privé, fonctionnaires, étudiants, personnels hospitaliers, gilets jaunes, cheminots, retraités, routiers, salariés d’Air France, pompiers, avocats, enseignants, policiers, agriculteurs…
Quatre syndicats nationaux (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA) et quatre organisations de jeunesse (FIDL, MNL, UNL, UNEF) à l’origine de la mobilisation soulignent  » la nécessité d’apporter des réponses aux salarié-es en termes d’emploi, de salaires, d’égalité entre les femmes et les hommes, de conditions de travail… Autant de sujets étroitement liés aux questions de la retraite et que l’actuel projet de réforme gouvernemental aggravera. »
LE SOUTIEN D’UNE MAJORITÉ DE FRANÇAIS
60% des Français approuvent cette journée de grève pour contester la réforme des retraites (baromètre réalisé par BVA pour La Tribune, Orange et RTL). 70%. pensent que le mouvement va s’inscrire dans la durée.
QUELQUES RAISONS DU MÉCONTENTEMENT GÉNÉRAL
• Retraites en peau de chagrin
• Inégalités : en 2018 le salaire moyen annuel des patrons du Cac 40 était de 5,77 millions d’euros (+12% en un an), soit l’équivalent de 277 Smic ou 152 salaires bruts moyens des Français.
• Pauvreté : 8,8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, 20% des étudiants sont concernés.
• 63% des Français sont contraints de renoncer à des soins, hôpitaux en manque permanent de personnel et de lits (100 000 suppressions en 20 ans).
• Services publics dépecés : fermetures de bureaux de Poste, de trésoreries, de gares, de maternités…

•• Le Conseil national des barreaux (avocats) : journée justice morte contre le projet de réforme des retraites
• Le MODEF (petits paysans) « La retraite à points est un danger pour l’avenir de nos campagnes »
• Douze syndicats de policiers : fermeture symbolique de commissariats en protestation contre la dégradation des conditions de travail (55 suicides en 2019) et la réforme des retraites .
• Assemblée nationale des Gilets jaunes : « L’heure est à la convergence avec le monde du travail »
• Les principaux syndicats de la SNCF (CGT, UNSA, Sud rail, FO) : « contre la réforme des retraites, la remise en cause de l’avenir de l’entreprise, du service public et de pans entiers du réseau ferroviaire »
• La fédération CGT de l’Énergie (électriciens, gaziers mineurs) avance notamment comme revendications « le refus de la réforme des retraites, la défense des services publics, de l’emploi… »

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/jeudi-5-decembre-manifestation-a-grenoble-10-h-place-de-la-gare/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 525 000 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Aller à la barre d’outils