Jan 26

Concessions ouvrages hydroélectriques: dossier du Front de gauche 38

Concessions ouvrages hydroélectriques: dossier du Front de gauche Isère

concessions.JPGEn cliquant sur l’image à gauche, vous pourrez télécharger le dossier élaboré par les militants du Front de gauche Isère.

En mai 2010, les militants du Front de Gauche se sont emparés de la question de l’ouverture à la concurrence des ouvrages hydrauliques, lors de l’élection législative partielle sur la 4ème circonscription de l’Isère.

Début 2012, le collectif Front de gauche du campus de Grenoble a repris le dossier et élaboré le projet de pétition. Le collectif du campus et des militants ont décidé dans le cadre du grand débat sur la transition énergétique de relancer en grand cette pétition papier qui comptait 107 signataires. La mise en ligne sur le net le 18 décembre 2012, dans le cadre de l’organisation d’un débat à Echirolles du 24 janvier et de la constitution d’un dossier intégrant la législation et l’expérience de terrain de militants, que nous mettons aujourd’hui à la disposition des parlementaires du Front de gauche.

Cette pétition rassemble plus de 2 600 signataires de l’ensemble des régions de notre pays. Signer

Plusieurs militants du Front de Gauche ont rencontré Marie-Noëlle Battistel députée de cette 4ème circonscription de l’Isère, chargée par le gouvernement d’établir un rapport parlementaire, et lui ont fait part des des propositions immédiates suivantes :

  • Constituer un Pôle public de l’énergie et de l’eau ;
  • Abroger la loi NOME ;

barrage-monteynardA titre conservatoire :

  • Geler la procédure de mise en concurrence et abroger les dispositions législatives y afférant
  • Le cahier des charges imposé par la loi future, intègrera les aspects suivants: être construit par ouvrages d’une même vallée et géré par un opérateur identique, sous responsabilité nationale avec maintien de la proximité des personnels pour s’assurer qu’en toute circonstance la sécurité soit préservée ;
  • Interdire l’installation de plusieurs opérateurs sur une même vallée et surtout, privilégier les opérateurs historiques ;
  • Relancer en grand la politique des STEP (Stations de Transfert d’Énergie par Pompage) Soustraire leur gestion à la spéculation permanente sur le coût de l’électricité et définir un cahier des charges donnant priorité aux critères de service public.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/concessions-ouvrages-hydroelectriques-dossier-du-front-de-gauche-38/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 382 114 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.