Mar 20

Cahuzac : une démission qui s’imposait

Cahuzac : une démission qui s’imposait

cahuzac_0Après la décision du parquet de Paris d’ouvrir une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale à l’encontre du ministre au budget, la démission de Jérôme Cahuzac s’imposait. En toute indépendance, la justice doit faire son travail.

Tout en respectant la présomption d’innocence, le climat des affaires, de l’impunité, a fait trop de mal à la politique. La France doit résolument engager un vrai combat contre le règne des affaires qui  alimente le « tous pourri ». Cela n’a que trop duré. Quant au mini-remaniement, il est un affichage clair, de l’emprise de l’austérité européenne sur les orientations budgétaires de notre pays. Bernard Cazeneuve après avoir été à la manœuvre lors du traité budgétaire  européen est promu ministre délégué au budget.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/cahuzac-une-demission-qui-simposait/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 382 114 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.