20 novembre 2018, les communistes soutiennent les agents de Pôle emploi

L’intersyndicale de Pôle Emploi appelle à la grève le 20 novembre 2018 pour protester contre les 800 suppressions de postes prévues par le budget de l’État en 2019. Les personnels de Pôle emploi ont subi la suppression de 300 postes et de 1400 contrats aidés en 2018… Aujourd’hui, l’objectif est de supprimer 4 000 postes d’ici 2022 !

Dans un communiqué, les organisations syndicales dénoncent les conséquences d’une telle décision : 

•         Une dégradation du service rendu aux demandeurs d’emploi et aux employeurs (dématérialisation des procédures au détriment de l’accompagnement, gouffre numérique qui s’accentue, gestion par algorithme, radiation de masse, etc.)

•         Une dégradation des conditions de travail du personnel (augmentation du nombre des personnes à suivre exponentielle malgré les radiations, pression managériale etc)

La section du Parti Communiste Français de Fontaine rive gauche du Drac apporte son plein soutien  aux agents de pôle emploi en lutte.

Nous condamnons la politique de Macron et de son gouvernement qui consiste à favoriser les riches, les marchés financiers, le CAC 40 en s’attaquant aux intérêts des plus pauvres, la grande majorité des salariés. Si par hasard Olivier Véran et Émilie Chalas « traversent la rue le 20 novembre » ils pourront rencontrer les femmes et les hommes qui accompagnent les demandeurs d’emplois, et constater les effets néfastes des choix qu’ils font en tant que député.es !

Pour l’emploi, pour un changement radical de politique, pour en finir avec le capitalisme  qui mène au désastre les peuples et la planète, nous avançons les propositions suivantes :

  • Création d’un grand service public de l’emploi.
  • Une sécurité d’emploi et de formation c’est-à-dire, le dépassement progressif du marché du travail avec la mise en place d’une alternance entre l’emploi et la formation depuis l’entrée dans la vie active jusqu’à la retraite avec maintien du salaire, de sa progression, des droits de chaque salarié(e).
  • Création d’un pôle public du financement pour financer en complément du rôle de l’État les collectivités locales, les services publics, la transition énergétique et la protection de l’environnement.
  • Hausse des salaires, du SMIC, des minima sociaux et des retraites.
  • Recréer un impôt sur la fortune.
  • Taxer les revenus financiers et lutter réellement contre la fraude et l’évasion fiscale.
  • Supprimer les exonérations fiscales et sociales des entreprises (200 milliards d’euros par an) qui n’ont eu aucun effet positif pour l’emploi.

 

                        OU PRENDRE L’ ARGENT ?

  • 17 000 à 25 500 milliards d’euros : c’est le montant dissimulé dans les zones défiscalisées du globe.
  • 100 milliards d’euros : c’est le montant de la fraude et de l’évasion fiscale en France (1 000 milliards en Europe).
  • 3 000 milliards d’euros : c’est le total des versements de la BCE aux banques privées depuis dix ans.

Il existe donc bien des moyens de financement

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/20-novembre-2018-les-communistes-soutiennent-les-agents-de-pole-emploi/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 470 064 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.