Aller à la barre d’outils

Fontaine : Les communistes pour impulser et accompagner les luttes

Dans un contexte national marqué par un taux d’abstentions historique pour des municipales et gravement dommageable pour la démocratie, l’alliance de droite confortée par les voix de l’extrême-droite l’emporte à Fontaine. Ce qui met en péril l’ensemble des acquis sociaux et citoyens accumulés dans l’intérêt des habitantes et habitants au fil de 75 ans de gestion par des majorités de large rassemblement à gauche, avec à leur tête un maire communiste.
Avec cette nouvelle équipe se réclamant ouvertement de la majorité gouvernementale qui n’a cessé d’aggraver par ses choix politiques les inégalités et la pauvreté, que vont devenir par exemple : l’accès gratuit à la piscine pour l’ensemble des classes d’écoliers ; la gratuité de la bibliothèque ; l’initiation à la musique de tous les élèves des écoles élémentaires ; les tarifs peu élevés des restaurants scolaires ; la gratuité de l’accueil périscolaire ; l’indépendance de la MJC et des associations..? Qu’en sera-t-il de la mise en place en cours de réalisation d’un centre de santé pluridisciplinaire ouvert 7 jours sur 7 ? Que deviendront les politiques de lutte contre les discriminations et pour l’égalité ? Quel avenir sera réservé aux équipements culturels de qualité et accessibles à tous comme « La Source » ou « Le Vog » ?
Une certitude : les Fontainoises et les Fontainois trouveront les communistes à leurs côtés pour impulser et accompagner les luttes contre toute remise en cause de ces acquis précieux. Ils peuvent aussi compter sur nous, comme ce fut le cas récemment lors de l’action pour le maintien de l’antenne de la Sécu à Fontaine, pour exiger le maintien de services publics de proximité de qualité, notamment ceux relevant de la gestion municipale. L’heure est plus que jamais au rassemblement et à la mobilisation.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/fontaine-les-communistes-pour-impulser-et-accompagner-les-luttes/

Municipales à Fontaine, la gauche doit l’emporter

C’est fait : Franck  Longo et Laurent Thoviste sont alliés pour le 2ème tour des élections municipales. Soutenus par le MODEM et La République en Marche, leur objectif est clair : faire basculer la ville à droite. Pour cela ils comptent, notamment,  comme au 1er tour, sur les voix de l’extrême – droite.

Désappointés par l’union de toute la gauche au second tour, bousculés par la mauvaise presse d’un gouvernement qui les a adoubés. Peu désireux d’avouer leurs choix de régression pour Fontaine, ils ont choisi l’outrance et l’invective, histoire de faire oublier leur alliance dangereuse entre un ami de François Fillon et un partisan d’Emmanuel Macron.

Un large rassemblement à gauche

Face à la droite, Jean-Paul Trovero conduit  la liste «  Oser une planète commune, écologique et solidaire  » qui, fusionnée avec celle de Sophie Romera, rassemble toute la gauche sur un programme, des valeurs et des combats de progrès et de solidarités, la défense des services publics.

Ce sont ces orientations qui doivent l’emporter le 28 juin, dans l’intérêt du plus grand nombre.

Le 28 juin, votez et faites voter pour la

liste de large rassemblement à gauche

 » Oser une planète Commune, écologique et solidaire  » conduite par Jean-Paul Trovero !

Les Mobilisations contre la politique de Macron

La crise sanitaire a projeté sur le devant de la scène tous les méfaits d’une politique au service de l’argent, incarnée aujourd’hui par Emmanuel Macron.

Les promesses de primes pour les soignants, , pour les travailleuses et travailleurs en première ligne  se sont vites envolées. Des caissières à qui l’ont avait promis une prime et qui n’auront rien. 120 salariés de la Sucrerie de Tourcy qui ont travaillé nuit et jour pour produire du gel hydro alcoolique viennent d’apprendre leur licenciement.

Le monde d’après ressemble dangereusement au monde d’avant.

Un hôpital  en peau de chagrin

Les applaudissements, les médailles, les beaux discours ne suffisent pas. Il faut des moyens pour les hôpitaux, des revalorisations salariales pour les  » premiers  de corvées  »  une réelle reconnaissance de leur travail.

Bien que gravement affaibli depuis des décennies par les coupes budgétaires l’hôpital public a montré à quel point il était indispensable pendant la crise .

• Plus de 100 000 lits  fermés depuis 20 an (4 200 en 2017-2018  avec Macron)

• Des dizaines de milliers d’emplois supprimés et autant à venir avec le budget de la Sécu qui prévoit 2 milliards « d’économies » sur la masse salariale d’ici 2021, 95 sites hospitaliers fermés rien qu’entre 2013 et 2014.

Défendons notre hôpital public

après les applaudissements, la mobilisation

Le 16 juin, des rassemblements auront lieu  à l’appel  des syndicats de la fonction publique hospitalière (CGT, FO, SUD, UNSA) et des collectifs « Inter-Urgences » et « Inter-hôpitaux » pour défendre l’hôpital public.

MARDI 16 JUIN À GRENOBLE

• 10h30 rassemblement devant l’ARS, Cité administrative  rue Joseph Chanrion

• 12h pique nique, Place de Verdun, face à la Préfecture

Soyons présents à leurs côtés, leurs revendications nous concernent :

• Arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits

• Revalorisation générale des salaires (salaire net moyen d’une infirmière : France 2070 €, Allemagne 2383 €, Espagne 2600 €)

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/municipales-a-fontaine-la-gauche-doit-lemporter/

COVID 19, les leçons à tirer

La gestion déplorable du gouvernement

Personne n’était préparé à gérer une telle crise sanitaire,  mais le bilan de l’action déplorable du gouvernement doit être fait.

Destruction des services publics, fermetures de lits dans les hôpitaux, non renouvellement de notre stock de masques pour des raisons uniquement financières : le modèle libéral nous a mené droit au mur.

Pour les personnes vulnérables, pour celles et ceux qui ont perdu leur petit boulot déjà pas suffisant pour survivre … , la situation a été encore plus difficile. À la crise sanitaire s’est rajoutée une crise sociale.

Contre la finance qui dicte ses règles, le « monde d’après » doit mettre l’humain d’abord !

Le maire de Fontaine en première ligne

Jean-Paul Trovero entouré de son équipe municipale a été à la hauteur de la crise. Il a mis les outils en place pour protéger les habitantes et habitants, les personnes âgées dans les résidences municipales, les agent·e·s de la ville et du CCAS. Afin de répondre aux nombreuses questions, les services municipaux ont été joignables dès le début de la crise.

De nombreuses actions de solidarité ont  démontré l’esprit de fraternité qui caractérise Fontaine. Employé·e·s et élu·e·s municipaux ont distribué à l’ensemble de la population des masques gratuits et de qualité.

Les communistes pour la gratuité des masques

Comme le demandent le Parti Communiste Français, la France Insoumise et EELV, nous exigeons que les masques soient remboursés par la Sécurité Sociale, ce que Macron et le Gouvernement ont refusé !

Les collectivités territoriales ont pallié aux insuffisances de l’État,  ce qui a engendré des inégalités . Comment se fait-il que les grandes surfaces aient réussi à se fournir aussi rapidement ? Quand les masques sont payants ils sont disponibles, quand ils sont gratuits les stocks sont vides. ..

MUNICIPALES  À FONTAINE : DANGER À DROITE !

Dans l’intérêt de tous, nous ne devons pas permettre à la droite de s’emparer de Fontaine. Qu’il s’agissse de Laurent Thoviste,  candidat de Macron ayant bénéficié de l’investiture officielle de LREM  ou de Franck Longo (qui fut adhérent au syndicat étudiant d’extrême droite GUD) arrivé en tête au 1er tour avec les voix du Rassemblement national, ils  revendiquent avec force  un but commun : «mettre fin à 75 ans de gestion communiste ».

Ne les laissons pas détruire nos acquis communs !

Fontaine ne doit surtout pas passer à droite

Fontaine est une ville populaire, dynamique. Nous sommes fiers de ses valeurs de fraternité, d’entraide, de sa diversité, qui existent depuis la Libération.

Fiers des politiques municipales successives qui ont permis à chacune et chacun de s’épanouir et de s’émanciper.

Poursuivons ensemble, continuons d’améliorer ce qui est possible !

Le 28 juin, votons et faisons voter pour la liste de très large rassemblement à gauche menée par Jean-Paul Trovero !

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/covid-19-les-lecons-a-tirer/

COVID 19 : Pour l’arrêt des activités économiques non indispensables !

La fédération de l’Isère du Parti communiste français a lancé une pétition dont voici les termes précis :

Alors que l’épidémie de COVID-19 continue de s’étendre en France, le gouvernement a pris un certain nombre de mesures de confinement.
Ces mesures sont justes, mais un secteur essentiel est oublié : l’activité économique.
Des dizaines de milliers de salariés sont ainsi appelés à se rendre au travail dans les secteurs où le télétravail n’est pas possible (BTP, industrie métallurgique, industrie chimique, centres d’appels, ect…), parfois sans qu’aucune mesure de protection ne soit mise en œuvre. Les contacts qui en résultent sont inévitablement vecteurs de propagation du virus, exposant non seulement les salariés mais aussi leurs familles, les gens qu’ils croisent dans les transports, ect…
Alors que l’Italie s’est résolue à stopper les activités économiques non indispensables, la France est à la traine : il faut que ça change !
Si certains secteurs sont essentiels sur le plan sanitaire ou pour assurer les approvisionnements vitaux, toutes les activités qui ne sont pas indispensables doivent être stoppés le plus rapidement possible, et ce pour toute la durée du confinement : on ne doit pas sacrifier des vies pour sauver quelques points de PIB !

Nos vies valent plus que les profits !

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/covid-19-pour-larret-des-activites-economiques-non-indispensables/

Le 15 mars VOTEZ pour JEAN-PAUL TROVERO « FONTAINE NOTRE PLANÈTE COMMUNE, écologique et solidaire »

Jean-Paul Trovero : un maire communiste de terrain

Face à des adversaires qui ont tous changé d’étiquette et de discours, Jean-Paul Trovero, actuel maire de Fontaine, est le seul dont les engagements sont clairs et connus de tous. Communiste, humaniste, il est un homme de parole. Malgré les discours calomnieux, il est un homme intègre et fier de son action et de ses valeurs.

La liste qu’il conduit, « Fontaine notre planète Commune, écologique et solidaire » est composée de femmes et d’hommes d’expérience, engagé·e·s dans notre vie locale.

Voter pour cette liste, c’est s’assurer que chacune et chacun dans sa diversité, soient représenté·e·s.

Laurent Thoviste : le candidat d’Emmanuel Macron

Même s’il fait tout pour le cacher, Laurent Thoviste est investi par La République en Marche, le parti créé par E. Macron.

Pour lui, pas question de faire le lien entre enjeux nationaux et locaux. Alors que la baisse des dotations d’Etat ( – 15 millions durant le dernier mandat), l’absence d’un commissariat à Fontaine, la fermeture de la CPAM sont liées aux politiques gouvernementales  qui ont des conséquences sur le quotidien des Fontainois.

Comment peut-il prétendre défendre la démocratie participative quand le gouvernement n’écoute pas les manifestants, les gilets jaunes, les pompiers, les retraités, les femmes, et qu’il utilise le 49.3 pour passer en force ?

Laurent Thoviste malgré ses manœuvres est donc bien le candidat du Président.

Franck Longo : un candidat au centre-droit mais surtout à droite.

Soutien de François Fillon avec lequel il s’affichait fièrement en 2014,  aujourd’hui investi par le MODEM présidé par François Bayrou (actuellement mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics), Franck Longo ose prétendre qu’il serait le candidat du renouveau.

Après l’annonce de l’absence d’un candidat du Rassemblement National, il s’est empressé, sans aucune honte, d’en appeler aux voix du R-Haine.

Sophie Romera : la division à gauche

Nouvelle élue dans la majorité en 2014, elle a fait le choix de créer la division à gauche. Face à la menace d’une alliance entre les  listes de L. Thoviste et F. Longo au 2nd tour qui pourrait faire basculer Fontaine à droite, cette division est dangereuse pour les Fontainois.

Alors qu’elle défend les valeurs et le bilan du mandat,  Sophie Romera a tenté de s’identifier sur les thèmes du vélo et de la démocratie participative.

Plutôt que de s’intéresser à ce qui fait sens commun, à savoir le développement harmonieux de toutes les formes de déplacement, elle choisit le duel vélo contre automobiliste, prévoyant de mettre l’avenue du Vercors en  sens unique pour les voitures.

Sur la démocratie participative ses projets n’ont aucune originalité et elle propose y compris ce qui existe déjà.

VOTEZ POUR  » FONTAINE NOTRE PLANÈTE COMMUNE  » CONTRE LA POLITIQUE ANTISOCIALE DE MACRON !

Notre modèle social initié après la guerre par des ministres communistes (Ambroise Croizat,     Maurice Thorez, Marcel Paul) est attaqué de toutes parts.

Macron, c’est le président des riches face aux populations toujours plus fragilisées : les retraités avec la baisse de leurs pensions, les jeunes avec la baisse des APL, les privés d’emploi et la réforme de l’allocation chômage, les salariés confrontés à une réforme des retraites rejetée par une majorité de Français… bref, tous ceux qui pour lui « coûtent un pognon de dingue ».

A l’opposé nous voulons une ville solidaire, permettant le bien vivre, des droits pour toutes et tous : c’est ce que défendent Jean-Paul Trovero et son équipe.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/le-15-mars-votez-pour-jean-paul-trovero-fontaine-notre-planete-commune-ecologique-et-solidaire/

19 décembre à 19H, Fontaine, siège du PCF : conférence gesticulée, une autre vie, un autre travail

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/19-decembre-a-19h-fontaine-siege-du-pcf-conference-gesticulee-une-autre-vie-un-autre-travail/

Jean Paul Trovero appel à la mobilisation du 5 décembre 2019

Mobilisons-nous le 5 décembre !

Le 5 décembre, à l’appel de nombreux syndicats, salariés du privé, du public, étudiants, retraités, chômeurs se mobilisent contre la casse organisée de notre système de retraite.

La reforme voulue par le gouvernement Macron impliquera pour toutes et pour tous de travailler plus longtemps pour, à l’arrivée, toucher moins de retraite. En tant que Maire mobilisé sans relâche dans ma commune pour la justice et l’égalité, je n’accepte pas de voir enterrer mois après mois les protections sociales, s’aggraver la précarité, la pauvreté des jeunes, des travailleurs, des privés d’emploi et même de plus en plus souvent des retraités.
Aujourd’hui, nombre de nos concitoyennes et concitoyens ne se soignent plus, ont du mal à se loger, à se nourrir et se privent de loisirs, malgré les efforts que nous déployons dans nos communes pour protéger nos populations de la précarité.
Avec cette réforme, c’est tout le système de solidarité hérité du Conseil National de la Résistance qui est détruit, et avec lui les avancées de progrès social qui ont permis d’assurer à chaque retraité les moyens d’une vie digne.
Salariés du public ou du privé, la situation sera la même pour toutes et pour tous : impossible de vivre avec des petites pensions, impossible d’aider les jeunes générations à démarrer dans la vie (faut-il rappeler l’aide qu’apportent les aînés aux plus jeunes ?).
Créons une mobilisation à la hauteur de l’enjeu. Le gouvernement doit enfin entendre cette colère qui s’exprime pour plus de justice sociale, pour des salaires qui permettent de vivre dignement, pour des services publics répondant aux besoins de tous et de toutes, dans tous les territoires.
Je participerai à la mobilisation du 5 décembre et j’appelle les forces progressistes et sociales, et au-delà, toutes les forces vives, les habitants, à nous rejoindre dans la lutte.
La retraite est un droit qui n’est ni amendable, ni négociable !

Cordialement

Jean Paul Trovero, Maire de Fontaine

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/jean-paul-trovero-appel-a-la-mobilisation-du-5-decembre-2019/