Le « grand débat » et « Les cahiers de l’espoir » à l’ordre du jour !

Le « grand débat » et « Les cahiers de l’espoir »

Assemblée Générale des Communistes de Fontaine rive gauche du Drac, le 6 février 2019

Par Pierre MARTIN

La question à débattre aujourd’hui est de savoir pourquoi le Parti a lancé une grande consultation, « Les cahiers de la colère et de l’espoir », en même temps que le gouvernement lance son « Grand débat national ». Cela fait-il double emploi ?
Pour répondre, je me suis basé essentiellement sur le discours de Fabien ROUSSEL au CN le 26 janvier 2019 (extraits en italique dans le texte)

Qu’est-ce que le grand débat national ?

Au delà des questions posées et de savoir ce qu’en fera le gouvernement par la suite, on peut dire que le grand débat national vise surtout à remonter la cote de popularité de Macron en vue des prochaines élections européennes et présidentielles.
Voici ce qu’en dit Fabien ROUSSEL :
« Si la révolte populaire a contraint le président de la République à annoncer un « grand débat national », il cherche à en verrouiller totalement le cadre. Il s’emploie à l’instrumentaliser pour reprendre la main, à diviser le pays, à rassembler l’électorat de droite contre le mouvement social. Chaque passage du Président de la République dans un de ces débats devient un meeting pour défendre sa politique, une opération de communication. Cela devient un véritable Macron show, un Macron tour, sponsorisé par les quelques chaînes de tv qui bousculent leur programme pour des retransmissions en direct de 6H ! »
Doit-on ou pas participer à ce débat et comment ? Oui répond Fabien, mais :
« Subvertir le « grand débat national », c’est nous y impliquer pour déjouer les manipulations présidentielles. Et c’est tout autant le déborder, pour favoriser de manière indépendante l’échange citoyen. Les initiatives prises par nos élu·e·s dans ce sens seront un levier essentiel. »

Les priorités ressortant du mouvement populaire

Les attentes du peuple, les « doléances », sont bien connues. Au fond, peu besoin de faire un grand débat. Avec ce que l’on sait déjà le gouvernement a suffisamment de travail jusqu’à la fin du quinquennat ! Dans son discours Fabien ROUSSEL indique :
« Pour le dire autrement,
• pouvoir d’achat,
• hausse des salaires et des pensions,
• redistribution des richesses,
• lutte contre l’évasion fiscale,
• redéploiement des services publics,
• mise en cause du coût du capital pour notre société,
• justice climatique,
• égalité des territoires,
• défense des libertés et singulièrement du droit de manifester,
• nouvelle République démocratique et sociale,
• refus des diktats austéritaires européens.
Voilà autant de priorités mises en avant par le mouvement populaire, qui doivent demeurer au cœur du débat. Et, plus encore, qui doivent se traduire en propositions précises. »

Les cahiers de la colère et de l’espoir

Face à cette initiative présidentielle, le Parti a donc décidé de lancer son « débat », mais avec un objectif plus constructif : recenser les désirs du peuple, les structurer et les traduire en projets de loi :
« C’est dans cet esprit que nous avons appelé, avec l’Humanité, à élaborer partout des « Cahiers d’espoir ». Ce sont les nouveaux « cahiers de doléances » de ce XXI° siècle…
Où chacune et chacun pourra s’exprimer, faire état de ses revendications, avancer des solutions qui correspondent aux besoins les plus urgents de notre peuple. »
Quelques détails sur cette initiative :
– Lancée le 20 décembre 2018
– Plusieurs centaines de contributions à ce jour
– Pour apporter votre contribution, utiliser le lien : https://www.humanite.fr/cahiers
– Voir l’Huma du vendredi 1er Février qui donne déjà une première synthèse des contributions reçues.
Campagne pour le pouvoir d’achat : 15 février.
« Continuer de la faire signer, Et le 15 février, devant les préfectures, les sièges du Medef, les chambres consulaires, nous déposerons ces pétitions »
En Isère, nous bénéficions de quelques jours de plus, jusqu’à fin février.
Cahiers de la colère et de l’espoir: 16 mars
« Nous vous proposons de rassembler les pétitions, les cahiers d’espérances, les compte- rendus des débats et les propositions que nous défendons, pour les remettre au gouvernement le 16 mars.
Ce sera l’occasion d’une grande initiative nationale, avec nos élu·e·s dont nos parlementaires du Sénat, de l’Assemblée et du Parlement Européen pour verser au débat public dix propositions pour la France, accompagnées des propositions de loi correspondantes. »

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/le-grand-debat-et-les-cahiers-de-lespoir-a-lordre-du-jour/

Plus de 500 signataires pour le maintien de la CPAM à Fontaine

Depuis le lancement de la pétition initiée par les communistes de la section PCF de Fontaine rive gauche du Drac, du rassemblement organisé le 18 janvier 2019 devant la CPAM de Fontaine, l’évènement a pris forme.

Sur les marchés de Fontaine, devant le restaurant inter-entreprise, la mairie de Fontaine, cette pétition mise à la disposition des citoyens et citoyennes a été largement reprise.

Des femmes, des hommes agissent, nous demandent des exemplaires et font signer autour d’eux. C’est une démarche inédite qui montre les possibilités de se rassembler.

A tel point qu’un voeu sera soumis au vote des Conseils municipaux, le 31 janvier à Sassenage, le 4 février à Fontaine et nous espérons que d’autres collectivités reprendront cette démarche.

Dès ce mercredi 30 janvier, une affiche sera éditée ainsi que le prochain  « Café Rouge » du mois de février sur cette question.

Défendre le Service public de la Sécurité Sociale c’est prolonger la volonté du Ministre communiste Ambroise Croizat dont le but était de « mettre définitivement l’homme à l’abri du besoin, en finir avec la souffrance et les angoisses du lendemain « ,

Continuer à télécharger la pétition, à la faire signer autour de vous, à nous la transmettre ! Tous ensemble, nous gagnerons le maintien de la CPAM à Fontaine.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/plus-de-500-signataires-pour-le-maintien-de-la-cpam-a-fontaine/

Les 90 ans de la fête du Travailleur Alpin, première étape ce 27 janvier 2019

De la première fête du Travailleur Alpin en 1929 au Mûrier à St Martin d’Hères, et sa suite, au pré des Cuves de Sassenage, à la ferme du Rondeau, au Parc Bachelard, à l’Esplanade, au Parc des Alberges à Uriage et depuis 1983 au Parc de la Poya à Fontaine, neuf décennies s’accumulent.

Un numéro spécial de ces 90 ans sera édité en mars prochain. Le Travailleur Alpin et les amis du TA ont lancé ce dimanche 27 janvier 2019, les festivités de cet anniversaire.

Cette fringante nonagénaire du département de l’Isère conserve toute sa notoriété. Les différents médias marqueront cet évènement jusqu’à son terme des 28-29 et 30 juin prochain au Parc de la Poya à Fontaine.

Pierre Labriet, Simone Torrès, Michel Pernet et Jean-Paul Trovero sont intervenus pour évoquer le cheminement du journal et de sa fête.

Bernard Ferrari a pour sa part, tracé pour les présents à ce « festin du Travailleur Alpin » les contours des différents artistes qui se produiront à la fête en 2019. La vignette bon de soutien au pris de 18€ pour les 28 et 29 juin sera disponible auprès des militantes et militants dès le début avril. Le succès de la fête est assuré avant tout par la diffusion massive de ce sésame à bas prix.

La musique et la politique se marient dans la fête, mais aussi lors de sa préparation. C’est ainsi que les communistes de la section Fontaine rive gauche du Drac ont en une semaine collecté près de 400 signatures pour le maintien de la CPAM à Fontaine.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/les-90-ans-de-la-fete-du-travailleur-alpin-premiere-etape-ce-27-janvier-2019/

Près de 100 personnes aux voeux de la section PCF Fontaine rive gauche du Drac

Depuis l’inauguration de ce local en 1991 et les premiers vœux en janvier 1992, jamais nous n’avions été si nombreux !

Ce samedi 19 janvier 2019, aux vœux de la section PCF de Fontaine rive gauche du Drac, il y a eu du monde, beaucoup de monde !

Nous avons excusé Guillaume Gontard Sénateur de l’Isère, Marie-Noëlle Battistel députée de la 4 ème circonscription représentée par son suppléant Guillaume Lissy, qui est également Conseiller départemental, Stéphane Falco 1er adjoint au Maire d’Engins, notre Secrétaire départemental Jérémie Giono ainsi que Annie David, sénatrice honoraire qui suit notre section, et les personnalités qui nous ont fait part de l’impossibilité d’être parmi nous.

Une grosse inquiétude parmi celles et ceux présents dans la salle de réunion la structure permet-elle de supporter une telle affluence.

Réponse de Michel Barrionuevo qui a été l’un des artisans des travaux de notre section :  lorsque j’ai conçu cette salle, mes calculs permettent une charge de 6 000 Kg, soit l’équivalent d’au moins 80 personnes selon les normes en vigueur en 1989.

C’est un bon signe, les médias nous occultent, nous boycottent, pourtant le Parti communiste français est une force qui compte et qui sera à même de créer des surprises lors des prochaines élections européennes du 26 mai.

En atteste, les 2 adhésions réalisées au cours de ces vœux, bienvenue à Angélique et à Stéphane ; la présence parmi nous de Khadra Gaillard conseillère départementale, de Jean-Paul Trovero maire de Fontaine, de Michel Barrionuevo élu de Sassenage, et de nombreux élu-e-s de la majorité municipale de Fontaine.

L’occasion de la poursuite de signatures sur la pétition de la revalorisation du pouvoir d’achat avec 210 signatures, celle pour le maintien de la CPAM à Fontaine avec 151 signatures.

Dans son intervention, Willy Pepelnjak secrétaire de la section a retracé les contours de l’année écoulée, le 38ème congrès du PCF, ainsi que les perspectives qui s’offrent à nous : bataille pour la CPAM, 90 ans du journal Le Travailleur Alpin avec un festin le 27 janvier, et la fête exceptionnelle des 28 au 30 juin 2019.

Édouard Schoene interviendra pour parler de la statuette de Karl Marx achetée en copropriété sur Fontaine par une quinzaine de personnes dont les amis du Travailleur Alpin.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/pres-de-100-personnes-aux-voeux-de-la-section-pcf-fontaine-rive-gauche-du-drac/

Première mobilisation réussie, pour le maintien de la Caisse de la CPAM à Fontaine

Comme le dira Jérémie Giono, Secrétaire de la fédération de l’Isère du PCF, la mobilisation de ce 18 janvier s’est décidée dans un laps de temps très court.

Dès le 15 janvier, la pétition initiée par les communistes de Fontaine rive gauche du Drac a été signée par 58 personnes, devant la Poste.

Dans son intervention, au nom du bureau de section, Michel Barrionuevo dira: « Cette pétition, nous la mettons à disposition des forces vives et nous remercions, celles et ceux qui s’en sont emparés en la diffusant à leurs réseaux, en la faisant signer autour d’eux. »

Plus d’une cinquantaine de citoyennes et citoyens étaient présents devant la Caisse de Fontaine, 2 rue du Centre.

De très nombreux élu-e-s de la majorité municipale de Fontaine dont Marie Menut et Marie Amore qui interviendront, Guillaume Lissy, Conseiller départemental et suppléant de Marie-Noëlle Battistel, députée de l’Isère, Arlette Jean Conseillère municipale de St Martin d’Hères, Michel Barrionuevo Conseiller municipal de Sassenage et porte parole du bureau de la section de Fontaine du PCF; un militant du NPA impliqué dans le collectif de gratuité des transports sur Fontaine rive gauche du Drac, etc…

Pour toutes celles et tous ceux qui veulent s’emparer de cette pétition, peuvent la télécharger à partir de ce lien.

La vidéo ci-dessous montre une partie des interventions prononcées.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/premiere-mobilisation-reussie-pour-le-maintien-de-la-caisse-de-la-cpam-a-fontaine/

Les communistes de Fontaine rive gauche du Drac, dans l’action pour conserver l’antenne locale de la CPAM

Dès ce mardi 15 janvier à 16H, nous serons présents devant la Poste de Fontaine pour faire signer la pétition appelant à la mobilisation pour le maintien de la CPAM à Fontaine. En cliquant sur l’image ci-contre, vous pourrez la télécharger. Nous poursuivons également la signature de la pétition nationale de la défense du Pouvoir d’achat qui a déjà recueilli près de 200 soutiens sur notre territoire.

MOBILISONS-NOUS POUR LE MAINTIEN DE LA CPAM À FONTAINE

AUJOURD’HUI

Depuis le 1er octobre 2018, les bureaux de la CPAM de Fontaine sont ouverts seulement 2 jours par semaine (jeudis et vendredis).

Les justifications de la direction de la CPAM :

– Sur la  baisse de fréquentation ne sont elles pas dues à la réduction des horaires !

Les arguments de « l’existence de la Caisse principale rue des Alliés à Grenoble », de « la nécessité de rationaliser l’implantation territoriale », de « l’utilisation du site Ameli »  s’inscrivent dans la politique générale de suppression des services publics de proximité

DEMAIN

La réduction des horaires risque fort de déboucher sur une fermeture définitive de l’antenne de Fontaine fréquentée également par les habitants de Sassenage, Seyssinet,  Seyssins, Noyarey, Veurey et du plateau du Vercors..

NOUS DEMANDONS

¨ Le maintien de l’ouverture de l’Antenne de la CPAM à Fontaine.

¨ L’augmentation du nombre de jours et des horaires d’ouverture au public.

¨ De nouveaux locaux sur la ville, adaptés aux besoins des usagers (accueil et confidentialité) et des salariés.

 

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/les-communistes-de-fontaine-rive-gauche-du-drac-dans-laction-pour-conserver-lantenne-locale-de-la-cpam/

2019, Voeux offensifs de la fédération de l’Isère du PCF

De mémoire d’anciens militants, il y a bien longtemps que nous n’avions vu une telle affluence dans les locaux de la fédération de l’Isère du Parti communiste français pour la cérémonie des vœux.

Au delà des personnalités présentes : Guillaume Gontard Sénateur de l’Isère, les Conseillers départementaux: Sylvette Rochas, David Queiros, Françoise Gerbier, Daniel Bessiron, de nombreux élus des Conseils municipaux de l’Isère, Annie David sénatrice honoraire de l’Isère, Yannick Boulard maire honoraire de Fontaine, de représentants du Parti socialiste, d’Europe Écologie les Verts, d’Ensemble, des représentants syndicaux, la CGT, Solidaires, etc…, des militantes et militants communistes, des citoyennes et citoyens.

3 interventions: celle du responsable de la jeunesse communiste dans l’Isère Théo Froger, du Travailleur Alpin avec Simone Torrès, de la fédération de l’Isère du PCF,  Jérémie Giono secrétaire départemental. (Ci-dessous, les 3 vidéos réalisées)

Parmi les temps forts, l’historique dressé par Théo, celui de Simone et l’intervention du nouveau Secrétaire départemental, Jérémie Giono qui d’emblée citera les 57 milliards d’euros prélevés sur le monde du travail par les dépositaires du CAC 40. C’est cela la réalité de la période que nous traversons !

La classe dominante c’est celle du 1% qui planque ses revenus dans les paradis fiscaux, sans le moindre scrupule. Que reste t-il pour les 99% de la société, si ce n’est la contestation, celle des hospitaliers, de la jeunesse, des gilets jaunes.

Le capital pourra remplacer un Macron par un Salvini ou Urban, ce qu’il nous faut c’est reconstruire une conscience de classe et non pas de tenir des discours sur le dégagisme, il faut rebâtir la gauche aussi bien au niveau des élections européennes que des municipales.

Ceux qui veulent surfer, au nom de petits calculs politiciens pour faire du dégagisme porteront une lourde responsabilité demain, si les fachos et la droite parviennent à leurs fins. Que diront-ils aux habitants des quartiers populaires qui verront les services publics mis à mal ?

La Cour des comptes a t-elle donné un avis sur les sommes magistrales attribuées dans le cadre du CICE, non jamais, par contre, elle se permet de dire que les tarifs des piscines sont trop bas, pourtant, comme l’a dit Laurent Jadeau « ce qui importe, c’est le nombre d’enfants à qui nous apprenons à nager ».

De grands combats nous attendent en 2019, avec Ian Brossat, dans le cadre d’une liste de large rassemblement aux élections européennes, dans la préparation des futures campagnes municipales et métropolitaines, avec l’objectif de faire grandir les exigences d’une vie meilleure.

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/2019-voeux-offensifs-de-la-federation-de-lisere-du-pcf/