Prenons soin de nos ainés : CHICHE ! ?

A Fontaine, plus qu’ailleurs, les personnes âgées sont les premières victimes de la crise !

RÉCLAMONS DE VRAIES MESURES DE JUSTICE SOCIALE, PAS L’AUMÔNE !

En 2020, nous, communistes, dénoncions déjà, qu’en pleine crise sanitaire, économique et sociale, l’équipe municipale fasse le choix d’une limitation de l’âge de 65 à 70 ans pour bénéficier des colis de Noël et la suppression définitive du repas de Noël.
Depuis des décennies, les Fontainois pouvaient s’inscrire à un repas convivial, pour partager un bon moment à un âge où les liens sociaux et de solidarité sont d’autant plus essentiels. C’est fini ! Ainsi en a décidé Franck Longo sans débat.

Certes, la ville de Fontaine offre un petit colis pour Noël aux personnes âgées de plus de 70 ans, mais cela ne dure pas !
Au vu des besoins, la mairie est très loin du compte ! C’est logique : elle soutient les yeux fermés la politique libérale du gouvernement des banquiers.

NON À L’AUGMENTATION DES PRIX DES PRODUITS DE PREMIÈRES NÉCESSITÉS

L’augmentation des prix des produits de premières nécessités, la casse programmée du secteur de la santé, la baisse des retraites et l’insuffisance de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie touchent de plein fouet les retraités qui, à Fontaine, sont plus de 10 % à vivre sous le seuil de pauvreté.
Dans une ville populaire et ouvrière, les retraités sont encore plus touchés par la pauvreté et la maladie. Après une carrière dans des métiers difficiles et usants, ils sont confrontés aujourd’hui à de toutes petites retraites qui leur permettent à peine de vivre, se loger, se nourrir correctement, se vêtir, se soigner : autant de droits qui deviennent un véritable parcours du combattant !

UNE POLITIQUE EN DEHORS DE NOS VRAIES PRÉOCCUPATIONS

Les mesures annoncées par le gouvernement sont bien trop loin du droit à l’autonomie pris en charge par la branche maladie de la Sécurité sociale, considérant que la perte d’autonomie est indissociable d’une approche globale de la santé et répondant aux aléas de la vie de la naissance au décès.

NOS PROPOSITIONS POUR DES JOURS HEUREUX !

Pour nous, communistes, des solutions existent pour permettre aux personnes âgées de vivre dignement :
– L’augmentation des pensions avec un minimum vieillesse à 1200 euros net par mois.
– Un service public des personnes âgées, nouvelle branche de la sécurité sociale, qui garantisse un maintien à domicile des aînés dans de bonnes conditions sur tout le territoire et quelles que soient leurs ressources et qui offre un accueil décent et accessible dans des résidences de qualité du logement public.
– Une prise en charge à 100 % des soins par l’assurance maladie.
– La création de 100 000 emplois dans les EHPAD.
– La nationalisation de l’énergie pour mettre fin à l’augmentation de tarifs du gaz, de l’électricité et de l’essence, la nationalisation du logement pour garantir un logement de qualité adapté aux séniors sur tout le territoire.

Ces propositions impliquent de réorienter radicalement les richesses vers la satisfaction des besoins des femmes, des hommes, des jeunes et des plus âgés plutôt que de toujours gaver les plus riches et les marchés financiers.
Avec le Parti Communiste Français, portons l’exigence des « Jours heureux » !

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/5584

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 647 707 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.