17 Octobre 18H, rassemblement Grenoble et spectacle pour une mémoire vivante

tract Grenoble C'était un 17 Octobre ._._pdf_Page_117 Octobre 1961 – 17 Octobre 2015

Pour une mémoire vivante

au service de la liberté et de la justice

Rassemblement à Grenoble

samedi 17 octobre 2015 à 18h00

Place Edmond Arnaud (quartier Très-Cloîtres)

  • Manifestons pour exiger que l’État français ouvre largement les archives de la guerre d’Algérie aux historiens de toute nationalité,
  • condamner toute complaisance vis-à-vis de l’OAS et des nostalgiques de l’ordre colonial, refuser les discours xénophobes, racistes, colonialistes,
  • être solidaires des combats des peuples pour leurs droits,
  • affirmer le droit des migrants à vivre en France dans la dignité et sans subir de discriminations,
  • être solidaires des combats des peuples pour leurs droits.

appel à l’initiative de Algérie au coeur, Amal, Association Amazigh, Association de solidarité des algériens de l’Isère (ASALI), Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et de leurs Amis (ANPNA), Centre d’information inter-peuples (CIIP), Comité de soutien aux réfugiés algériens (CSRA), Coup de Soleil en Rhône-Alpes, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), Observatoire des Discriminations et des Territoires Interculturels (ODTI), Ras L’Front Isère,

L’Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et de leurs Amis ANPNPA
invite à la représentation publique du spectacle
C’était un 17 Octobre
Samedi 17 octobre 2015 à 20 h 30
Salle Olivier Messiaen
1 rue du Vieux Temple Grenoble (38000)

Participation aux frais : 8 €
Réservations : contact@anpnpa.org

C’était un 17 Octobre …
Spectacle adapté de la pièce de théâtre
de Marie-Christine Prati-Belmokhtar,
« C’était un 17 Octobre … » (Marsa Editions)
adaptation : Parlons-en
tract Grenoble C'était un 17 Octobre ._._pdf_Page_2à la mise en scène : Elisabeth Granjon
à la technique : Christophe Vallat
avec : Béatrice Jeanningros, Myriam Le Chanoine
Vincent Villemagne, Bernard Gerland
Ce texte transmet la mémoire du massacre des Algériens à Paris lors de la manifestation pacifique, silencieuse, familiale, du 17 Octobre 1961 contre le couvre-feu raciste qui leur était imposé.
Cette manifestation fut réprimée avec une rare violence par la police, sous les ordres du Préfet Maurice Papon.
Des centaines de morts et disparus, de nombreux blessés ; plus de 10 000 arrêtés, nombre d’entre eux renvoyés de force en Algérie.
Page noire de notre histoire, couverte par le pouvoir politique du moment. Crime d’État que la France a commencé seulement à reconnaître, timidement, en 2012, 51 ans après.
Parlons-en
Association artistique
49 rue Smith 69002 Lyon 04 78 37 79 62
parlons-en@club-internet.fr

Lien Permanent pour cet article : https://www.pcf-fontaine.fr/2973

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 647 705 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.