La Poste en danger

Alors que 60% des Français y sont opposés et que les députés n’en ont pas encore discuté, les premiers effets du projet de privatisation de la Poste se sont déjà fait sentir à Fontaine, comme ailleurs dans le pays.

Motivées par la volonté de multiplier les profits, les cascades de suppressions d’emplois (7 700 au premier semestre 2009) entraînent partout une dégradation permanente des services rendus aux usagers.

Au printemps dernier, la disparition de deux tournées de facteurs dans notre commune a provoqué de sérieux retards dans la distribution du courrier. Si la lutte des postiers a permis d’en rétablir une et de limiter les dégâts, d’autres dégradations significatives sont à craindre en cas de privatisation.

Ce serait, notamment, la poursuite de la fermeture de nombreux bureaux de poste, par exemple de l’antenne de la place Louis Maisonnat dont élus et habitants avaient obtenu ensemble la création. Ce serait le courrier des entreprises distribué en priorité et ensuite seulement, selon le personnel disponible, celui des particuliers. Ce serait des facteurs changeant fréquemment de tournée et une distribution plus longue ; des absences ou des congés non remplacés et du courrier non distribué certains jours.

Les citoyens doivent pouvoir dire NON à un tel projet.

S’inscrivant dans « l’entrée en résistance », les élus communistes, républicains et partenaires, soutiennent les actions du « Collectif national contre la privatisation de la Poste ». Ils se félicitent que la municipalité ait accepté d’accueillir l’initiative de référendum national qui s’est déroulée dans plusieurs quartiers de Fontaine du 28 septembre au 3 octobre.

Et ils proposeront au conseil municipal d’octobre d’adopter un vœu pour la défense de la Poste.

Citoyens, usagers, habitants, syndicats, associations, salariés, élus, ensemble nous représentons la force qui peut et doit empêcher le démantèlement d’un des plus beaux fleurons de nos services publics !

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/la-poste-en-danger/

Le rôle des services publics dans l’histoire, débat 14 janvier 2010

Dans le cadre des débats initiés par la section Fontaine/rive gauche du Drac du PCF, le prochain aura pour thème:

le rôle des services publics dans l’histoire.


Il se tiendra le


14 janvier 2010 à 19H30

Salle Edmond Vigne

38600 Fontaine

avec

Anicet Le Pors,

Ancien Ministre de la Fonction Publique et des réformes administratives

Membre du Conseil d’Etat  de 1985 à 2000

Président de Section à la Cour nationale du droit d’asile (depuis 2000).

A l’aide de la page contact, n’hésitez pas à poser vos questions, à annoncer votre participation à cette initiative.

L’action du Président de la République et du gouvernement a un sens : celui d’une adaptation de la France à la mondialisation capitaliste. Mais leur stratégie passe essentiellement par la remise en cause de l’existant. Le champ est donc libre pour faire valoir des atouts nationaux et assurer leur promotion internationale : une conception de l’intérêt général forgée par notre histoire, la défense d’une démarche rationnelle de conduite des politiques publiques, une éthique du service public et de la fonction publique fondée sur ces bases et dont les cadres de la Fonction Publique Territoriale comme ceux de la Fonction Publique d’Etat ou de la Fonction Publique Hospitalière doivent être des porteurs responsables.

L’atout de l’histoire

La notion d’intérêt général a, en France, une longue histoire sous la monarchie (le bien commun), la Révolution de 1789, l’École française du service public et sa théorisation à la fin du XIX°. La République est une et indivisible.
Nous devons dont nous approprier notre histoire qui fait de l’intérêt général une catégorie éminente ne se réduisant pas à la somme des intérêts particuliers, fussent-t-ils communautarisés ou territorialisés.

L’atout de la science

Il est fréquemment question de mainmise de l’État sur les autres collectivités publiques à propos du rapport Balladur et de la réforme des collectivités territoriales projetée par le pouvoir exécutif. Si les nouvelles contraintes auxquelles risquent d’être soumises ces dernières peuvent accréditer cette thèse, cela ne saurait occulter le fait qu’une grande partie de l’appareil d’État correspondant à ce que j’appellerai l’ « administration rationalisante » a été mise à bas, notamment à l’occasion de la RGPP

L’atout de l’éthique républicaine

Chacun s’est accordé à reconnaître le rôle d’ « amortisseur social » joué par le service public dans toutes ses dimensions au cours de la crise financière, tant en ce qui concerne le pouvoir d’achat, l’emploi, la protection sociale, les retraites. J’y ajouterai la dimension éthique face à l’immoralité du système financier. De cela aussi nous sommes comptables à travers la défense de la conception française du service public et de la fonction publique.

On trouvera un développement de ces thèmes sur le blog d’Anicet Le Pors: http://anicetlepors.blog.lemonde.fr

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/le-role-des-services-publics-dans-lhistoire-debat-14-janvier-2010/

Ateliers du Projet: 10 octobre, Grenoble

Tables rondes :

9h à 11h: Une autre réforme des collectivités!

 

Introduction et animation : Marie France Vieux Marcaud, Vice-Présidente du Conseil régional Rhône-Alpes

Intervenante : Mariette Cuvellier, citoyenne engagée

Synthétiseur: Annie David, sénatrice

Intervenant pour le PCF: Gilles Ravache, conseiller régional

 

11h à 13h: Droits et Libertés!

 

Introduction et Animation : Marie Christine Vergiat, Députée européenne

Intervenant : Serge Portelli magistrat

Intervenant : Dominique Rousseau, constitutionaliste

Synthétiseur : Marie-christine Vergiat, députée européenne

Intervenant pour le PCF :Nicole Borvo, sénatrice

 

14h à 16h: Démocratie participative !

 

Introduction et Animation : François Auguste Vice-président du conseil régional Rhône-Alpes

Intervenant : René Balme, Maire de Grigny

Intervenant : Mireille Flageul, citoyenne engagée

Intervenant : Jean-Charles Eleb, consultant

Synthétiseur : Sylvie Jan, consultante en égalité femmes/hommes et démocratie participative

Intervenant pour le PCF : Jacques Baudrier, élu de Paris

 

16h à 18h: Démocratie sociale!

 

Introduction, Animation et synthèse : Patrice Cohen Seat, avocat

Intervenant : Maryse Dumas, syndicaliste

Intervenant pour le PCF : Pierre Laurent, coordinateur national du PCF

 

Ont annoncé leur participation : Gwendoline Delbos-Corfield et Béatrice Janiaud pour les Verts, Elisa Martin et Alain Dontaine du Parti de Gauche,  Arnaud Montebourg du Parti Socialiste, la Gauche Unitaire , et Pierre Laurent coordinateur national du Parti Communiste Français

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/ateliers-du-projet-10-octobre-grenoble/

Réferendum pour la Poste – Raz de marée conte la privatisation

Les Fontainois se sont déplacés nombreux sur les bureaux de vote installés toute la semaine dans la ville. Avec un point particulièrement important ce samedi, au mileu de la foire d’Automne de Fontaine, devant le bureau de poste principal.

Ce sont en effet 1292 citoyens qui ont décidé de ne pas se laisser déposséder d’un débat capital pour notre avenir et se sont exprimés sans ambiguïté contre les projets dévastateurs du gouvernement.

Votants : 1292
Bulletins « oui »: 9
Bulletins « non »: 1281 (99,3%)
Bulletins nuls : 1

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/referendum-pour-la-poste-raz-de-maree-conte-la-privatisation/

La poste vaut bien un référendum

Annie David, sénatrice communiste de l'Isère, intervention auprès des postiers!

La section de Fontaine/rive gauche du Drac, s’implique dans la tenue de ce référendum (voir la page contenant la profession de foi):

Organisation du vote

Un collage sera réalisé jeudi 24 septembre,

Samedi 26 et dimanche 27 septembre, sur le marché de Fontaine, Mail Marcel Cachin: le tract NON à la privatisation de la poste, téléchargeable ici sera diffusé

* Plusieurs bureaux en plein air sont envisagés :

– Lundi 28 septembre de 17h à 19h : Kiosque des Floralies

– Mardi 29 septembre de 17h à 19h : place des Ecrins

– Mercredi 30 septembre de 17h à 19h : La Poya, sur le parking près de l’arrêt de tram (ouvert aux sassenageois)

– Jeudi 1er octobre de 17h à 19h : devant l’entrée du centre social Romain Rolland

– vendredi 2 octobre de 17h à 19h : Place Louis Maisonnat (ouvert aux seyssinetois)

– Samedi 3 octobre de 9h à 12h : devant la Poste Marcel Cachin, dans le cadre de la foire d’automne.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/la-poste-vaut-bien-un-referendum/

Les travaux de l’été et de la rentrée

Faire de Fontaine une ville agréable à vivre c’est aussi requalifier les espaces publics et repenser les déplacements dans tous les quartiers, en privilégiant les modes doux et en maîtrisant l’usage de l’automobile dans la ville. La municipalité s’engage fortement dans cette voie afin d’améliorer la qualité de vie des Fontainois. Dans cette dynamique, de nombreux travaux ont été engagés cet été : la réalisation de la piste cyclable rue des Alpes, l’embellissement des entrées de ville, l’aménagement et la sécurisation des abords des écoles Marcel Cachin, Paul Langevin, Robespierre et Pont du Drac. En plus des travaux classiques liés à la périodes estivale, nous avons fait le choix cette année d’aller plus loin dans les grands travaux. Nous en voulons pour exemples le début de la requalification du boulevard Paul Langevin, le lancement de la réhabilitation du château de la Rochette, qui accueillera 47 logements étudiants, 16 logements pour les chercheurs et 21 logements pour jeunes travailleurs.

La rentrée sociale promet elle aussi le lancements de nombreux travaux pour la défense des services publics, attaqués de plein fouet par le gouvernement. A commencer par la Poste qui est en passe de devenir une société anonyme et d’ouvrir son capital à des investisseurs privés : le prélude à sa privatisation. La réforme des collectivités locales, mais aussi la généralisation du travail le dimanche sont eux aussi des enjeux politiques forts contre lesquels nous nous battrons aux côtés des citoyens et des salariés.

Enfin et pour conclure les élus communistes, républicains et partenaires espèrent que la rentrée scolaire se passe au mieux pour l’ensemble des familles Fontainoises.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/les-travaux-de-l%e2%80%99ete-et-de-la-rentree/

22 septembre à 10H, Rassemblement devant la Poste Chavant à Grenoble

La section du PCF de Fontaine/rive gauche du Drac, partie prenante de l’organisation du référendum sur la Poste appelle les usagers à se rassembler contre la privatisation de la Poste, le

mardi 22 septembre à 10H, devant la Poste Chavant à Grenoble

Arguments:

Il y a plusieurs années que se prépare la privatisation de la Poste, avec pour conséquence une nette dégradation du service rendu au public.
Les suppressions d’emplois
En France
• 2002/2008 : 52 000 suppressions d’emplois
• 2008 : 7 700 suppressions d’emplois, 529 millions d’euros de bénéfices nets
• 1er semestre 2009 : 7 500 suppressions d’emplois, 400 millions d’euros de bénéfices.


A la Poste de Fontaine (Mail Cachin)

• Au printemps 2009 la suppression de deux tournées de facteurs s’est traduite par une distribution du courrier jusqu’en début d’après-midi et le non remplacement des agents malades a conduit à la non distribution du courrier certains jours.
La lutte des postiers a permis de rétablir l’une des tournées supprimées.
• Les suppressions d’emplois conduisent à ce que l’on retire au guichet le lendemain matin les colis qui auparavant étaient à disposition le jour même à partir de 16h.
Au centre de tri de Sassenage
• 60 emplois ont été supprimés en 2005 lors du déménagement à Sassenage.
L’envolée des tarifs
• La lettre « express », d’un coût de 4 à 5€, a été remplacée par le service « Chronopost » assuré par une filiale, pour un coût compris entre 15 et 20€.
• Gratuit auparavant, le service de transfert sous enveloppe du courrier pendant les vacances est désormais payant.
• La correspondance avec la Sécurité sociale qui bénéficiait de la franchise postale doit aujoud’hui être affranchi.
Les mesures en préparation
• L’usager devra payer pour que les colis soient livrés à domicile
• Le courrier des entreprises deviendrait prioritaire par rapport au courrier des particuliers dont la distribution serait si nécessaire retardée.

• Avec le projet « Facteur d’avenir », il n’y aurait plus de facteur affecté à une tournée, ce qui aura non seulement des conséquences sur la qualité et la rapidité de la distribution, mais aussi sur les rapports avec les usagers.

• Les agents aux guichets seront contraints de mettre en oeuvre des méthodes de « vente forcée », incitant à recourir aux prestations les plus chères ou à la consommation d’autres services que ceux pour lesquels l’usager se rend au bureau de poste.

Les propositions des communistes pour le service public

• Arrêter immédiatement les fermetures et les restructurations des bureaux de poste, des centres de tri.
• Renforcer le réseau postal, notamment dans les communes rurales et les quartiers populaires
• Maintenir et améliorer le statut et l’unité de la Poste
• Promouvoir l’épargne populaire et sa juste rémunération au service du logement social
• Créer un pôle financier public, comprenant entre autre la Poste, la Caisse d’Epargne, la Caisse des Dépôts et Consignations, OSEO (banque des PME) et des banques nationalisées
• Créer des droits nouveaux pour les usagers, les postiers, les organisations syndicales et les élus afin qu’ils aient un droit de regard et d’intervention sur les destinées du service public.
(Proposition de loi des parlementaires communistes et républicains)


Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/22-septembre-a-10h-rassemblement-devant-la-poste-chavant-a-grenoble/