2019, Voeux offensifs de la fédération de l’Isère du PCF

De mémoire d’anciens militants, il y a bien longtemps que nous n’avions vu une telle affluence dans les locaux de la fédération de l’Isère du Parti communiste français pour la cérémonie des vœux.

Au delà des personnalités présentes : Guillaume Gontard Sénateur de l’Isère, les Conseillers départementaux: Sylvette Rochas, David Queiros, Françoise Gerbier, Daniel Bessiron, de nombreux élus des Conseils municipaux de l’Isère, Annie David sénatrice honoraire de l’Isère, Yannick Boulard maire honoraire de Fontaine, de représentants du Parti socialiste, d’Europe Écologie les Verts, d’Ensemble, des représentants syndicaux, la CGT, Solidaires, etc…, des militantes et militants communistes, des citoyennes et citoyens.

3 interventions: celle du responsable de la jeunesse communiste dans l’Isère Théo Froger, du Travailleur Alpin avec Simone Torrès, de la fédération de l’Isère du PCF,  Jérémie Giono secrétaire départemental. (Ci-dessous, les 3 vidéos réalisées)

Parmi les temps forts, l’historique dressé par Théo, celui de Simone et l’intervention du nouveau Secrétaire départemental, Jérémie Giono qui d’emblée citera les 57 milliards d’euros prélevés sur le monde du travail par les dépositaires du CAC 40. C’est cela la réalité de la période que nous traversons !

La classe dominante c’est celle du 1% qui planque ses revenus dans les paradis fiscaux, sans le moindre scrupule. Que reste t-il pour les 99% de la société, si ce n’est la contestation, celle des hospitaliers, de la jeunesse, des gilets jaunes.

Le capital pourra remplacer un Macron par un Salvini ou Urban, ce qu’il nous faut c’est reconstruire une conscience de classe et non pas de tenir des discours sur le dégagisme, il faut rebâtir la gauche aussi bien au niveau des élections européennes que des municipales.

Ceux qui veulent surfer, au nom de petits calculs politiciens pour faire du dégagisme porteront une lourde responsabilité demain, si les fachos et la droite parviennent à leurs fins. Que diront-ils aux habitants des quartiers populaires qui verront les services publics mis à mal ?

La Cour des comptes a t-elle donné un avis sur les sommes magistrales attribuées dans le cadre du CICE, non jamais, par contre, elle se permet de dire que les tarifs des piscines sont trop bas, pourtant, comme l’a dit Laurent Jadeau « ce qui importe, c’est le nombre d’enfants à qui nous apprenons à nager ».

De grands combats nous attendent en 2019, avec Ian Brossat, dans le cadre d’une liste de large rassemblement aux élections européennes, dans la préparation des futures campagnes municipales et métropolitaines, avec l’objectif de faire grandir les exigences d’une vie meilleure.

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pcf-fontaine.fr/2019-voeux-offensifs-de-la-federation-de-lisere-du-pcf/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 511 843 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.